Retail : Comment passer du BIG DATA

à des KPIs décisionnels ?

 

 Si 90% des données dans le monde ont été produites lors des 2 dernières années, très peu sont traitées et exploitées : de 1% à 20% selon le secteur d’activité / le métier.

Or, pour suivre le rythme imposé par les GAFA, optimiser ses performances grâce à l’analyse constante des données est une évidence de plus en plus aiguë. Néanmoins, elle est également toujours plus complexe.

Dans ce contexte, Pocket Result observe sur le terrain, beaucoup de retailers et de marques démarrent ou finalisent leur projet d’entreprise ‘Data DrivEN’, en structurant leurs Data team autour des nouvelles générations d’architectures Data Lake & Data Reservoir.

En revanche peu sont prêts à être KPIs DrivER’, comme l’indique par ailleurs l’étude mentionnées ci-dessous.

 

Un de nos précédents articles relate de la disruption dont font preuve certains acteurs retailers notamment en Chine et aux USA.

Pour beaucoup de nos enseignes “historiques” encore de nombreux investissements sont nécessaires afin de suivre le mouvement, tant bien en exécution logistique qu’en traitement et exploitation des datas.

 

Une étude, réalisée par Diametric, filiale du groupe Diamart dédiée à la data science pour la performance Omnicanale, présente les réponses des dirigeants de ces entreprises à cette problématique, formulée par une simple, mais cruciale question :

Comment la data peut-elle véritablement être utile dans le métier de retailer ? Comment peut-elle concrètement développer la performance ?

Les réponses des dirigeants sont unanimes :

Ils estiment tous que la data leur permettrait d’optimiser de nombreux chantiers, qu’ils considèrent comme cruciaux pour le bon développement de leur activité, qui ont été traduits par un certain nombre d’usages dans cette étude.

 

Quels sont donc ces usages de la data, estimés comme les plus importants pour les retailers ?

En matière d’enjeux, les dirigeants interviewés placent en tête l’amélioration de la prévision des ventes (4,7 sur 5), l’optimisation de la précision des stimuli clients en CRM (4,6/5) et le développement d’une relation client enrichie et personnalisée (4,4/5).

Il y a une véritable sensibilité sur le sujet. Les retailers savent qu’ils en ont besoin, et que c’est même crucial pour la pérennité de leurs activités.

 

Mais alors, quel est le problème ?

Bien qu’ils soient conscients de l’importance cruciale des datas pour l’avenir, beaucoup s’estiment trop peu matures sur ces problématiques qu’ils jugent complexes (même si variables en fonction des sujets, les plus cruciaux restent perçus comme au mieux complexes).

Jean-Pascal Garcia, Directeur Général de Diametrix, explique :

« Notre étude montre que les enseignes sont conscientes de l’importance de la data dans leur métier… mais ne savent pas vraiment comment s’y prendre.

Il y a pourtant urgence : face aux GAFA, la data peut contribuer à améliorer la performance des retailers dans de nombreux domaines ».

 

Malgré la complexité, il est possible de dompter ce flux infini de données pour prendre des décisions au service de la performance des entreprises.

Vous pouvez vous appuyer pour cela sur des éditeurs d’aide à la décision et experts du KPIs comme Pocket Result, dont la mission est d’accompagner notamment les métiers du marketing, pour passer du Big Data aux KPIs décisionnels centrés sur les problématiques métiers, mais aussi de manière transverse pour une gouvernance globale.

 

Etude de Diametrix,

Pour avoir plus d’informations sur l’étude, ses chiffres, et son déroulé : cliquer ici

Nous vous invitions également en exclusivité à participer à notre atelier/conférence sur le sujet du Data Mobile Centric dans le retail, le mardi 29 mai en cliquant sur le bouton ci-dessous

(lien Eventbrite)

Vous voulez en savoir plus sur comment Pocket Result aide les retailers à traiter leurs datas efficacement ?

 

Regardez cette vidéo de notre solution Store performer, solution d’aide à la prise de décision Marketing pour le retail :

Cet Article vous a intéressé ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Start-up – Grands Comptes : Comment réussir son POC

Start-up – Grands Comptes : Comment réussir son POC

Start up X Grands comptes : Comment réussir son POC ? Pour assurer un succès de collaboration entre start-up et grands groupes, Le POC est-il toujours un incontournable ? Dans tous les cas, de ce que nous constatons, trop peu de Start-up passent ce fameux Cap et...

lire plus
Retail : Etude de la valeur shopper avec Altavia & Opinionway

Retail : Etude de la valeur shopper avec Altavia & Opinionway

Les grandes tendances du retail en 2018Ce matin a eu lieu la présentation du tout nouveau Baromètre de la valeur Shopper (2018) d'Altavia - Shoppermind, nous présentant des statistiques et des projections sur ce que sera l'avenir du retail d'ici les 15 prochaines...

lire plus
Comment passer le cap du POC

Comment passer le cap du POC

Comment passer le cap du POC ?TROP PEU DE START-UP PASSENT LE CAP DU POC. Quelques statistiques sont sorties recemment sur le sujet. Une issue du terrain nous a été confiée par un de nos clients industriel international : pour 7 millions d’euros d’investis en 2017...

lire plus
  •  
  •  
  •  
  •